Avant toute chose, un café

Par Kelly Lor

Bon à tout moment de la journée et à toutes les saisons, le café est incontestablement la boisson la plus répandue dans le monde occidental. Au Canada, plus de 64% de la population en boit quotidiennement, totalisant une moyenne annuelle de 152 litres par habitant. Considérant sa popularité, il serait pertinent de clarifier les nombreuses controverses qui existent au sujet de ses impacts sur la santé.


Tout d’abord, le café contient deux ingrédients principaux, soit la caféine et les antioxydants. Le premier procure l’effet tant recherché chez ce breuvage : le réveil. En effet, la caféine s’apparente à l’adénosine, la molécule du sommeil, de sorte que notre organisme ne différencie pas ces derniers. Par conséquent, une fois ingéré, ce stimulant empêche l’adénosine d’effectuer sa fonction en occupant sa place.


De toute évidence, ce processus n’est pas nocif. Par contre, une quantité excessive de caféine inhiberait l’action calmante de l’adénosine, ce qui pourrait causer des comportements nerveux et des difficultés de sommeil. Sur une assez longue période de temps, la constante fatigue pourrait toutefois mener à des problèmes d’anxiété et d’insomnie.


De son côté, le rôle des antioxydants, naturellement présents dans notre corps, consiste à débarrasser notre système des déchets nocifs produits, entre autres par la respiration cellulaire, et à soutenir la défense de l’organisme contre les mutations cellulaires. Par conséquent, le café pourrait aider à prévenir le cancer. D’autres études ont également trouvé que la consommation régulière de ce breuvage pourrait diminuer les risques de développer certaines maladies de démence, tels le Parkinson et l’Alzheimer, des maladies cardiovasculaires et des infarctus, des maladies du foie, ainsi que la diabète des type 2.


Pour le reste, il faut tenir compte du type de café et de la manière dont il a été préparé. Par exemples, un espresso contient plus de caféine, tandis qu’un café bouilli renferme plus de composés provenant des huiles des grains de café... Et, bien entendu, tout ajout de lait, de crème ou de sucre en modifiera les valeurs nutritives.


Finalement, les conséquences négatives liées au café se rapportent seulement à la consommation exagérée de ce dernier. Que ce soit pour vous réveiller le matin ou pour mieux vous concentrer, vous pouvez donc savourer votre tasse de café en toute tranquillité!



Sources

https://www.nytimes.com/2020/02/13/style/self-care/coffee-benefits.html?action=click&module=Editors%20Picks&pgtype=Homepage

23 vues

©2020 par Le Renard Garneau. Créé avec Wix.com