L'immigration

Par M.L.


J’écris sans savoir ce que mes mots veulent dire

Je veux sortir de cette valise

Cabossée, trimballée, saccagée, oubliée

Cabossée comme si c’était inné

Trimballée, car je ne vaux que mocheté

Saccagée ainsi je serai torturée

Oubliée au fond de mes pensées


On me jette aux oubliettes

Adieu les roulettes

J’ai d’ailleurs perdu ma sœurette

Elle m’a laissée pour une amourette


C’est de ma faute

J’ai encore voulu faire le saut

Saut de l’ange et du démon

Je l’attends sur mon perron


Vagabondant seule dans le métro

J’ai encore eu un zéro

La fin ne sera pas l’arrivée

Car je la vis à chaque instant

Tout le temps


Songeant aux pensées de mes journées

Sans jamais m’arrêter

Tournoyer

Soirée après soirée

À boire les fumées du passé

Je me sens hantée,

Assassinée.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout