Un vent nouveau

Par M.L


Mon cher printemps,

Nous t’avons attendu tout l’hiver,

Nous demandant quand serait le temps,

Que nous revoyions ta terre.


Tu pointes enfin le bout de ton nez,

Annonçant l’été,

Gare à la chaleur,

Qui bientôt deviendra notre nouvelle saveur.


Le froid nous a rendu aigris,

À toi de nous rendre la vie,

Celle qui nous a jadis été prise,

Dans le souffle de la brise.


Hâtive de voir les arbres bourgeonner,

Car la nature m’a tant manquée,

Et sentir le vent chaud

Frôler ma peau.


Me débarrasser des vêtements encombrants,

Bonjour aux pantalons courts,

Et aux bras balançants,

C’est un non-retour.


Je contourne l’eau et évite la glace,

Gare au surplace,

J’enfile mes souliers

En espérant ne pas perdre pied.


Je respire en ouvrant grand le cœur,

De retour tous en chœur,

À regarder de nouveau en avant,

Et à goûter ces arômes sentant.


Les oiseaux sont de retour,

À nous chanter leurs beaux discours,

Les fleurs s’ouvrent de nouveau,

Rendant notre monde de loin le plus beau.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout