Constellations

Par Eliane Raymond


J’aimerais tant pouvoir toucher les étoiles.

J’ai toujours été fascinée par l’astronomie. L’infiniment grand. Ces petits détails invisibles à l’œil nu. Parfois, avant de m’endormir, je contemple la lune brillante et je me questionne au sujet de notre existence. Nous ne sommes que de minuscules atomes qui, un jour, disparaîtront. Toutefois, je préfère nous voir comme de la poussière d’étoile, car je crois sincèrement que chaque humain renferme sa dose de magie. Les étoiles sont mystérieuses, mais les humains le sont encore plus. Le jour, je fixe les nuages et je m’imagine au creux de ceux-ci. Les chaudes soirées d’été, je m’allonge souvent dans l’herbe et je fixe le ciel, à la recherche d’étoiles filantes. Pouvoir faire un vœu et ainsi oublier que je ne suis qu’un grain de sable dans l’Univers.

Je ne sais pas si je suis la seule qui overthink à ce point, mais personnellement, lorsque je suis dans le néant, je réfléchis. Nous sommes dans un néant complet, tout le temps. Nous ne connaissons pas l’avenir et nous n’avons absolument aucun contrôle dessus. Des fois, ça me fait paniquer. Je sens que les gens qui m’entourent accomplissent des miracles à la vitesse fulgurante d’une météorite. Pendant ce temps, je ne suis qu’éblouie par les nébuleuses, stagnantes, mais si impressionnantes.

Je suis une enfant de la Lune. J’écoute ses échos et l’inspiration surgit. Les tourments aussi. Je ressens le pouls de la Terre jusqu’à ce que réapparaisse le Soleil. Les planètes en constant mouvement et les galaxies en pleine expansion nous incitent à nous dépasser, à nous accomplir en tant qu'individus et à laisser une trace de notre passage. Les étoiles sont toujours là, chaque nuit. Beau temps, mauvais temps, même si elles ne sont pas visibles. Elles ont le pouvoir de ramener les pieds sur Terre. D’énormes boules de feu qui brillent jour après jour, même éteintes depuis des années.


N’est-ce donc pas ça, le but de l’existence?

Rayonner.

Éclairer le chemin des âmes perdues,

Illuminer le monde entier, simplement en étant qui nous sommes.


46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout